Ruth, princesse d’Israël

Son histoire, parfumée aux senteurs poétiques d’orient, débute dans le deuil et finit dans le bonheur de la lumière Messianique. Dans le texte: elles arrivèrent à Bethléem au commencement de la moisson des orges. Après l’humiliation, le retour à Dieu est illuminé par la vision des champs d’orges ondulant sous le vent. Cet or vivant, longtemps enfoui dans les entrailles de la terre apparaît comme le trésor nourricier des hommes, pain de vie qui conduit au salut, qui conduit à Jésus.

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *