Porté, délivré et pardonné…

Voilà une belle image de la solidarité et de confiance ! Si le pardon de Dieu nous rendait la liberté de marcher convenablement ! A l’évidence, ici la guérison de notre corps passe par celle de notre identité intérieure restaurée car, le premier besoin n’est pas le rétablissement physique seulement mais tout ce qui pèse sur la conscience et paralyse notre vie. A méditer…

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *