Trahison d’un ami !

S’il est une blessure qui déchire c’est bien celle de la confiance trahie. Le Psalmiste se désole d’avoir été traitreusement « jeté » par son ami intime, humilié et il a dû considérer combien la trahison relève du tréfond de l’âme humaine mauvaise dans ce qu’il y a de plus sordide, perfide, parjure et félon. Davantage que les douleurs du corps et tourments de l’âme la trahison est la blessure suprême à l’amour, à l’amitié qui engendre déception et peines.

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *