La proie ou son ombre !

Quelle sottise de se faire voler son salut, sa foi, les bénédictions de son Dieu ; en un mot : les meilleurs dons… pour aller poursuivre d’hypothétiques mirages… choses périssables et inutiles ! Vanité des vanités. C’est la tragédie d’une vie sans horizon ou l’immédiat l’emporte sur le permanent… Sachons discerner les vraies valeurs sinon que nous restera t-il ?

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *