Je me lèverai et j’irai vers mon Père !

Un de nos lecteurs va peut-être se reconnaître dans ce récit des Écritures, en celui qu’on appelle « le fils prodigue », ce jeune homme qui a demandé à son père sa part d’héritage pour aller vivre à sa guise mais qui, une fois ruiné, a décidé de revenir et de demander pardon.
Cette histoire illustre la vie de beaucoup de personnes qui après, avoir marché avec le Seigneur, s’en sont détournées ; elle apporte aussi l’espoir d’un retour possible, non seulement agrée, mais attendu du Père.

Le fils prodigue a pris une décision courageuse.
Il n’est jamais facile pour la nature humaine de reconnaître ses torts. Ce jeune homme n’attribue à personne d’autre ses échecs ; il en prend l’entière responsabilité: « Mon père, j’ai péché« . Lorsqu’on en est là, la moitié du chemin est déjà parcourue. Voulons-nous agir de la même manière ?

Le fils prodigue a pris une décision personnelle.
Seules les circonstances l’ont amené à revenir. Personne ne lui a donné le bon conseil de retourner là d’où il n’aurait jamais dû partir et c’est peut-être la différence avec nous, qui sommes revenus à Dieu encouragés par quelqu’un, ou poussés par les circonstances.

Le fils prodigue a pris une décision rapide.
Elle l’a été après des temps de souffrance, d’humiliation, de solitude. Ne remettons pas à demain ce que nous pouvons faire aujourd’hui, surtout dans le domaine spirituel. C’est ce que ce jeune homme a fait. Après l’avoir dit, il s’est mis en route et a reçu l’accueil compatissant et chaleureux du Père : « Je ne jetterai pas sur vous un regard sévère car je suis miséricordieux dit l’Éternel » Jérémie 3.12.

Revenir au Seigneur, c’est faire le bon choix. Courons vers lui, il nous attend ! Dominique Rosay

Pour aller plus loin dans cette réflexion, nous vous suggérons  d’écouter le message ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur le lien !

http://www.add-saintnazaire.fr/sermons/un-heureux-retour/

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *