Le procès du bonheur

Le secret du bonheur n’est ni de jouir le plus possible, ni de posséder le plus possible, ni même de comprendre le plus possible toutes choses… mais certainement de faire la première part à Dieu dans notre vie. Alors tout dans l’existence en sera transcendé pour notre plus belle satisfaction car c’est toujours et encore Dieu qui détient pour chacun ce qu’il y a de meilleur.

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *