Je me tiens à la porte !

Le désir premier de Dieu est de sauver sa créature humaine. Il frappe à la porte de notre cœur; Il attend patiemment et n’entre jamais de force… Il nous appartient de l’inviter à entrer car le verrou de notre cœur est à l’intérieur.

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *