L’audace d’y croire aujourd’hui!

Dieu n’est pas un être supérieur quelconque, un mythe, une invention humaine. Il n’est pas inaccessible, infiniment lointain. Il n’est pas tyrannique… rempli de colère. Il n’est surtout pas indifférent. Dieu est proche des hommes. Il les respecte. Il les aime tous. Et chacun peut le rencontrer.

COMMENT ?
En lisant la Bible. Car la Bible (quelle que soit la traduction) est un livre qui parle de Dieu. Plus encore c’est un livre où Dieu parle, où Il exprime ses intentions à l’égard des hommes. Dieu s’y révèle et fait connaître son plan pour l’humanité.

Dans le livre de la Genèse on découvre que l’homme peut jouir d’une relation parfaitement harmonieuse avec Dieu. Mais cette relation idéale n’existe plus. Elle a été volontairement défruite par l’homme qui vit désormais séparé de Dieu.

Qu’en est-il aujourd’hui ?
Révolté ou plus souvent indifférent, l’homme n’accorde guère de place à Dieu dans sa vie.

Dieu est abandonné par l’homme !
L’Ancien Testament explique comment Dieu s’y prend pour reconquérir le cœur humain, comment IL a instauré un dialogue et rétabli une étroite relation d’amour avec un peuple choisi : Israël. Relation jalonnée de difficultés, parfois soumise à rude épreuve mais jamais définitivement interrompue.

A travers tous les épisodes de l’histoire d’Israël, on découvre l’intérêt que Dieu porte à son peuple et son désir de lui donner une position privilégiée.

Ce Dieu qui part à la recherche de l’homme vous étonne? Lisez encore.

La quête de Dieu est difficile. Pourquoi ?
Le principal obstacle est en nous.
Il s’appelle le péché. Ne vous récriez pas.
En grec pécher signifie manquer le but…

Lisez la presse, écoutez les journaux télévisés, voyez le monde d’aujourd’hui. Considérez aussi votre vie, vos projets, vos espoirs, mais aussi vos sujets de crainte, vos difficultés, vos peines, vos questions…

S’il y avait un Dieu… Mais Dieu est-il responsable ?
« Qui L’a chargé de gouverner la terre, qui a confié l’univers à ses soins ? » (Job 34.13).

OÙ EST DIEU ?
Comment retrouver le chemin qui conduit à Dieu ?
Dieu a tout prévu. C’est la Bonne Nouvelle qui est dévoilée par les Évangiles et le Nouveau Testament dans son ensemble. Il y a deux mille ans, Dieu a envoyé Jésus, son Fils, pour accomplir une œuvre de réconciliation, une œuvre de paix. Par sa mort sur la croix Jésus « a renversé le mur de séparation, 1 `inimitié ». (Éphésiens 2.14). Jésus est Dieu qui vient au devant des hommes, qui s’approche. Parce qu’Il fut homme Il comprend, Il compatit ; parce qu’Il est Dieu, Il peut donner une vie différente, une nouvelle chance.

QUE FAIRE ?
D’abord rien : n’essayez pas de plaire à Dieu par vos bonnes œuvres. C’est impossible . Ce qui plaît à Dieu c’est de croire en Jésus. Croire que sa mort sur la croix vous est nécessaire. Croire qu’elle est suffisante pour vous racheter aux yeux de Dieu.

Or sans la foi, il est impossible de Lui plaire ; celui qui s’approche de Dieu doit croire qu’Il existe et qu’Il récompense ceux qui le cherchent. (Hébreux 11.6).
Ensuite : essayez de dire simplement et sincèrement à Dieu que vous regrettez de L’avoir ignoré, d’avoir vécu sans Lui. Confiez-Lui vos secrets, vos problèmes, ce qui charge votre conscience et acceptez son pardon en Lui faisant confiance .

UNE NOUVELLE ORIENTATION.
Parce que Jésus est vivant et qu’Il a promis d’être avec vous jusqu’à la fin du monde, vivez non avec des fardeaux, des interdits, en abdiquant votre intelligence, en reniant ce qui est bon en vous, mais une vie d’enfant de Dieu avec des certitudes : vie éternelle, « Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3.16).

Exaucement dans la prière : «Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez afin que votre joie soit complète. (Jean 16.24).

Pardon : Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour beaucoup, pour le pardon des péchés. » (Mathieu 26.28).

Liberté par rapport au péché : « Si donc le Fils vous rend libres, vous serez réellement libres. » (Jean 8.36).

Si Jésus-Christ a parlé aux hommes : Écoutons-Le.
Si Jésus-Christ a dit la vérité : Croyons-Le.
Si Jésus-Christ a montré le chemin : Suivons-Le.
Si Jésus-Christ est Dieu : Adorons -Le.

LISEZ LA BIBLE.

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *